Saison 2 : USA

USA


05/04/2018 : Arrivée à Portland USA

06/04 : Récupération de Moultipass et route jusqu'à Ferndale

07/04 : Récupération de Mondovich et réinstallation du matériel. Nous sommes fin prêt pour le départ vers le sud demain !



Le Grand départ avec la sympathique équipe de Ferndale Motorcycle
08/04 Raymond kmj 360 TTC 482 « Voyage pluvieux, voyage heureux ! » Ce dicton pourrait caractériser notre journée : temps gris et averses tout le long et le plaisir de reprendre nos motos. Question paysage : outre le temps gris c’est de l’autoroute au milieu de champs ou de ville Seattle, Tocama. Seul élément impressionnant, la taille de l’autoroute 2 fois 3 à 6 voies quand il n’y a pas plusieurs autoroutes cote à cote voire en dessus ou en dessous surtout dans les grandes villes ; même le GPS avait du mal à s’y retrouver !
Nous quittons enfin cet enfer de goudron pour nous rapprocher de la mer par une voie rapide plus humaine 2 fois 2 voies puis enfin sur les derniers km une route « bien de chez nous » qui tourne dans les collines.

09/04 Reedsport  kmj 445 TTC 927 Le soleil est au rendez-vous aujourd’hui. Et c’est bien agréable surtout avec cette superbe route 101 qui longe la côte pacifique où l’océan vient battre en vagues puissantes les falaises qui le bordent. Les villages traversés sont constitués de petites maisons façon Far West. 
 Quelques grandes villes rompent un peu le charme qui nous reprend dés qu’on en sort : 445 km de plaisir !












10/04 Eureka  kmj 400 TTC 1327 La route 101 nous a de nouveau offert son lot de paysages grandioses : de superbes dunes façon Pilât, des plages immenses au sable noir battues par les vagues, une magnifique forêt d’arbres gigantesques, séquoias et cèdres rouges, 




le tout en bordure du Pacifique lui-même. Tout est grand aux USA ! Sans oublier la route elle même, au goudron impeccable ; elle serpente au milieu de tout cela et traverse quelques jolis villages.








Peu rassurant ces nombreux panneaux de prévention tout au long de la route contre les Tsunamis !



11/04 Bodega Bay  kmj 396 TTC 1723 km La 101 s’éloigne du bord de mer par une vallée entre de petites montagnes couvertes d’arbres gigantesques. Elle file, en 2 fois 2 voies vers San Francisco. Nous la quittons à Legett pour la California 1 qui nous ramène vers la mer. Après avoir traversée la chaîne montagneuse au travers de forêts magnifiques, elle emprunte un plateau étroit à la végétation rase battue par les vents entre des montagnes couvertes d’arbres rabougris d’un coté et de belles falaises battues par las vagues du Pacifiques de l’autre et nous, nous sommes battus par la pluie ! Quoi de plus naturel pour deux méditerranéens que de s’arrêter au Bodega Harbor Inn !!

12/04 Belmont (San Francisco) kmj 185 TTC 1908 km Aujourd’hui, beau temps toute la journée, enfin du soleil ! La California 1 quitte le bord de mer et nous fait traverser un paysage vallonné de prairies verdoyantes bien grasses où paissent des vaches de toutes les couleurs : beaucoup de noires, des marrons et des blanches et noires !
Nous retrouvons la Higway 101 devenue une autoroute à multiples voies où la circulation est dense. Nous entrons dans San Francisco par le célèbre Golden Bridge, tout rouge ! Surprenant de voir le nombre d’habitants vivant dans cette immense agglomération si menacée par les tremblements de terre ! Motels hors de prix, nous en trouvons un moins cher mais à 40 km.

13/04 Stockton 29500 kmj 199 TTC 2107 km Visite de San Francisco : magasin Ducati, les rues qui montent, qui descendent (en montant tu y laisses l’embrayage, en descendant les plaquettes de frein ! Sont fous ces San Franciscains!), le quartier chinois, le centre ville avec ces gigantesques grattes-ciel en pleine zone sismique !!! (sont fous ces San Franciscains !).
Nous quittons cette mégalopole très encombrées par une Free Way, 2 fois 5 voies mini, sans compter celles qui sont à coté, en dessous, en dessus, en travers ; même le GPS avait du mal à s’y retrouver. Sont fous ces San Franciscains !!

Nous quittons la Free Way pour une route plus humaine qui commence par serpentait entre de vertes collines où paissent de tranquilles vaches, paysage bien reposant après la folie de la ville ! Puis elle traverse une immense plaine de champs labourés avant d’atteindre notre étape, sans grand charme. Vivement les parcs et autres déserts !




14/04 Bridgeport kmj 336 TTC 2443 km la route continue sa traversée de la plaine agricole puis, petit à petit, les paysages deviennent plus vallonnés avec des prairies verdoyantes et leur vaches noires.
Nous entamons enfin la montagne avec une superbe route tout en courbe au milieu des sapins qui nous emmène à des cols à plus de 2500 m d’altitude où la neige est encore présente. Sous un ciel bleu sans nuage, c’est superbe !



En quelques kilomètres, elle redescend dans une plaine aride où des prairies sèches le disputent à des champs de buissons rabougris avant de remonter par une vallée étroite jusqu’à un plateau pauvre.



Seules habitations, des ranchs façon Far West et la petite ville de Bridgeport (1900 m d’altitude) où nous faisons étape dans un motel sympa. Calme et tranquillité bien agréable après la cohue des étapes précédentes !




15/04 Death Valley  kmj 403 km TTC 2846 km. Pour cause de neige, pas de Yellowstone, de Yosemite parc et ses séquoias géants, ni de Bodie une ville fantôme tout droit sortie de la ruée vers l'or, route fermée !
Nous quittons donc les Rocheuses sur quelques belles vues de paysages… enneigés pour le désert et sa « vallée de la mort ». Les paysages deviennent effectivement très arides et grandioses, désert de pierres avec des buissons secs et quelques « Joshua trees », et la route interminablement droite dans une large vallée glacière que nous quittons par la montagne où nous pouvons admirer un premier beau canyon.
La chaleur monte très rapidement et le désert nous accueille avec un très fort vent de sable qui nous décourage de planter la tente. Nous nous rabattons donc sur un motel en plein milieu de nulle part mais quel spectacle ! La magie du désert ! Pour la petite histoire, Death Vallée a été prospecté pour le bore. Puis lorsque la mine n’a plus été rentable, la société qui l’exploitait a décidé de transformé ses bâtiments en centre de loisir : ce fut le début du tourisme dans cette région désertique.
16/04 Las Vegas  kmj 259 TTC 3105 km Petit trajet mais grand contraste. Une centaine de km de désert avec de superbes reliefs et de magnifiques couleurs
puis nous retrouvons la civilisation et ses routes encombrées dans une plaine sans âme ; mais de quoi vivent les gens qui habitent ici ?. Las Vegas nous accueille avec sa démesure et ses faubourgs de milliers de maisons individuelles. Petit tour de ville au hasard et arrêt chez un gigantesque Harley Davidson Nous trouvons un vieux motel pas cher (surprenant pour un site aussi touristique) puis nous allons voir "la rue des excès" : Las Vegas Boulevard !
Je ne trouve aucun qualificatif pour décrire tous ces immeubles plus étonnants les uns que les autres : une tour Eiffel, le grand palais de Venise, un port avec des bateaux pirates, et bien d’autres indescriptibles, le tout au milieu d’immenses tours hôtels de luxes ! Et cela grouille de monde. Au final assez décevant !
La visite de nuit révélera les tout aussi gigantesques jeux de lumières ; nous revenons par la "rue de Paris" sou la tour Eiffel et les bâtiments environnants, succession de restaurants chics, de boutiques de luxe et de casinos, le tout dans une ambiance sonore bruyante. C’est saoulé de bruit et de foule que nous retrouvons le calme de notre motel !
17/04 Ash Fork kmj349 TTC 3454 km. Temps magnifique mais froid. Nous quittons sans regret Las Vegas et sa folie et nous retrouvons tout de suite des paysages désertiques : Quelques maigres buissons dans la plaine entourée de montagnes pelées. Petit détour par la parc national du lac Mead et son Las Vegas Bay. Malgré la présence de ce lac aménagé, pas de verdure ailleurs qu’autour des sites touristiques. Ce superbe lac sert à alimenter Las Vegas et ses immenses jeux d’eau !
Nous empruntons la seule voie possible vers l’Est, l’Interstate 40 qui, en fait, recouvre la mythique route 66 : 2x2 voies tracées en plein désert, quelconque !
Heureusement qu’à de très rares occasions, on peut s’en échapper pour traverser un village qui fait son possible pour entretenir le mythe, entre autre Seligman qui a servi de modèle au film d’animation Car. On y retrouve la plupart des véhicules du film. C’est dans un de ces villages que nous passerons la nuit dans un motel très… "couleur locale".

18/09 Kayenta  kmj 381 TTC 3834 km Il a nourri mes rêves de gosse et aujourd’hui je les réalise : Le Grand Canyon endroit mythique des Etats-Unis ! On ne peut qu’être saisi par son immensité et sa beauté aux multiples couleurs.
Contrairement à nos canyons européens, creusés dans la montagne, le Colorado l’a formé dans un immense plateau qui culmine à plus de 2200 m. Il peut atteindre 1 829 mètres de profondeur pour une largeur maximale de 29 km. Nous l’abordons par le Sud et le "Grand Canyon Village" gigantesque complexe touristique avec bus pour aller d’un point à un autre. Heureusement en cette saison, il n’y a pas encore la grande foule estivale et nous pouvons photographier sans problème et je ne m’en suis pas privé tellement je suis impressionné !
Mais il faut quand même continuer le voyage. Nous quittons ce lieu par la "Desert View drive" qui nous offre encore de magnifiques points de vue. La route quitte ensuite le parc national pour redescendre vers des plaines désertiques d’herbes jaunes et de maigres buissons. Longues lignes droites inintéressantes en territoire navajo :
quelques rares maisons peuplent ce milieu inhospitalier dans lequel paissent des vaches en liberté. C’est la route qui est emprisonnée entre deux rangées de grillages. Belle journée ensoleillée mais fraîche.




19/09 Hanksville  kmj 366 TTC 4200 km Journée western ! Nous quittonsKayenta de bonne heure pour aller visiter Monument Valley en évitant la cohue et la poussière qui en résulterait sur l’unique piste du parc.

Malheureusement, nous découvrons que Monument Valley interdit l’entrée aux motos, quads et autres ATC. Tant pis nous le verrons de l’extérieur. Nous entrons dans une vaste pleine désertique, toujours, mais cette fois avec des blocs de rochers, des pitons de couleur rouge orangé de formes extraordinaires du plus bel effet western à la John Ford.

Nous quittons la route principale pour la piste de la Vallée des dieux. A chaque virage je m’attends à tomber sur un village de tipis ; Après chaque sommet de côte, je crois voir une caravane de chariots en cercle attaquée par les indiens ; j’ai même cru entendre le clairon sonnant la charge de la cavalerie ! Fantastique, impressionnant tellement c’est grandiose. Nous ferons plus de 300 km dans ce paysage.


Un petit détour pour aller voir quelques belles arches au dessus d’un canyon puis nous quittons ce décors de cinéma (j’ai vu John Wayne !) par un canyon où je me surprend à regarder au haut des falaises s’il n’y a pas de nuages de fumée ou des indiens prêts à nous tendre une embuscade ; du délire !

Hanksville, petite ville en plein désert : 3 station d'essence, 3 motels et ?




20/04 Cannonville  kmj 279 TTC 4479 Journée très froide (0°C ! Avec même des averses de neige).


La route quitte la plaine par un canyon qui nous offre de multiples reliefs aux couleurs variées : du gris-jaune au rouge-ocre combiné à de savant mélange ; superbe malgré un ciel gris. Elle sort sur un plateau aux couleurs dans les blancs. Puis elle franchit une montagne enneigée par un col à 2926 m et -5°C ; pas chaud mais quel paysage !


La route passe ensuite sur une crête de la largeur… de la route sans bordure ! Impressionnant ! Nous retrouvons enfin le soleil dans la plaine. Cannonville, petite ville dispersée dans la campagne : un motel, pas cher, qui fait aussi épicerie, station d’essence,...





21/04 Falgstaff kmj 584 TTC 5063 km Journée des superlatifs ! Un magnifique ciel bleu, une superbe route dans des paysages grandioses et, cerise sur le gâteau,
le Bryce Canyon Parc qui nous a éblouit de ses formes géologiques exceptionnelles aux couleurs éblouissantes.


Nous quittons avec regret ces paysages somptueux pour retrouver une plaine désertique d’herbes jaunes et une route toute en lignes droites entre deux clôtures!





Sans qu’on s’en rende compte la route passe par des « cols » à 2500 m que seul le rendement en baisse du Ural signale.





22/04 Jerome  kmj 107 TTC 5170 km Nous quittons Falgstaff par le Red Canyon, jolie route encaissée très fréquenté en ce dimanche, une oasis de verdure le long d’une rivière en plein désert.
C’est une petite étape mais nous sommes attendus à Jerome par Charles, un alsacien installé ici depuis 25 ans et Garry, un vétéran du Vietnam venu trouve la paix dans ce coin de désert rencontré à l’aéroport de Portland lors de notre retour en septembre 2017. Garry possède une originale maison octogonale avec une superbe vue sur la vallée et le désert. A peine arrivé ils nous amènent retrouvé des amis US pour une belle partie de… pétanque !
Accueil chaleureux qui se concrétisera par une tournée des amis avec moult apéritifs bien qu’il ne soit que 16 h : bière, Ricard, whisky. On nous héberge dans une maison improbable construite par un architecte déjanté : portes trapézoïdales, plafond de verre, pièces irrégulières, indescriptible mais cela ne nous a pas empêché de bien dormir !

 





23/04 Jerome Journée repos, entretien des véhicules et lessives. Rencontre avec les ami(e)s de Charles ; soirée Pizzas, tartes flambées.



   
24/04 Gila Bend kmj 290 TTC 5460 km. Journée pénible : désert, chaleur (près de 40°C) paysage quelconque.
Premier cactus candélabres. Arrêt dans un bar en pleine campagne pour se réhydrater. Un couple de jeunes, étonné par notre trip, nous offre une tournée ; longue discussion sur notre voyage.
A la fin du parcours vastes prairies grâce à un arrosage intensif : jaune d‘un côté de la route et vert de l’autre, contraste étonnant ! 




Demain le Mexique, à suivre sur "Saison 2 : Mexique"






 GUATEMALA et BELISE

 HONDURAS

 NICARAGUA

 COSTA RICA

 PANAMA

 COLOMBIE



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Saison 2 : Mexique

Alaska